Archive

Archive for March, 1989

Violentes manifestations au Zaïre

March 1, 1989 Leave a comment

 

Le gouvernement a reconnu hier la mort d’un étudiant, mais l’opposition avance un bilan de 52 victimes.

 

1 mars 1989

Le gouvernement zaïrois a reconnu hier la mort d’un étudiant tué par balle lors des violentes manifestations, le week-end dernier à Lubumbashi, dans le sud-est du Zaïre. Une source digne de foi contactée par téléphone dans la capitale du Shaba a fait état de 4morts indentifiés, tandis que le représentant à Paris de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), un mouvement d’opposition, avance un bilan de 52 victimes. Selon de nombreux témoignages la grogne avait gagné l’université de Lubumbashi depuis le 14 février, à la suite des manifestations estudiantines à Kinshasa. Alors qu’ils protestaient contre une importante hausse des tarifs dans les transports publics, 8 étudiants dans la capitale auraient été tués par les forces de l’ordre, selon des informations formellement démenties, hier, par le ministre zaïrois de l’Information. Samedi matin, les étudiants de Lubumbashi ont découvert, près d’un camp militaire, le cadavre d’un de leurs porte-parole. Spontanément, un cortège de manifestants s’est formé, vite rejoint par d’autres habitants de la ville. Scandant des slogans hostiles au régime du maréchal Mobutu, la foule s’est dirigée vers le champ de foire où devait s’ouvrir la deuxième semaine commerciale zaïro-zambienne. Affolées, les forces de l’ordre auraient alors ouvert le feu, presque à bout portant. «Il y avait de nombreux corps, des tués et des blessés, difficile de dire exactement combien», a rapporté au téléphone un témoin oculaire. La gendarmerie aurait « ramassé des cadavres avant que les familles ne viennent les identifier». Selon la version du gouvernement, le major commandant la troupe a été arrêté pour avoir tué un étudiant «alors qu’il n’avait reçu aucune instruction pour tirer».

 

Stephen SMITH

Categories: Zaïre