Home > Rwanda, Zaïre > Le Zaïre expulse 26 réfugiés rwandais vers le Rwanda

Le Zaïre expulse 26 réfugiés rwandais vers le Rwanda

Vingt-six réfugiés rwandais ont été expulsés dimanche soir vers le Rwanda par les autorités zaïroises, qui les accusent d’être à l’origine des troubles survenus ce week-end dans le camp de Katalé, au nord de Goma.
 
29 novembre 1994

 
C’est la première fois que les autorités zaïroises prennent une telle mesure, depuis l’arrivée en juillet de quelque 800.000 réfugiés dans cette région du Nord-Kivu, à l’est du Zaïre. Les troubles   qui   avaient commencé    vendredi après l’intervention de l’armée zaïroise, déclenchée par plusieurs vols et délits commis par des réfugiés, s’étaient soldés par la mort de 18 réfugiés et d’un garde civil zaïrois.

Le transfert des vingt-six Rwandais s’est effectué en présence des autorités civiles et militaires de Goma, ainsi que de représentants d’organisations carita-tives et du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Côté rwandais, des observateurs de la Mission des Nations unies au Rwanda (Mi-nuar II) ont assisté à l’opération. Plusieurs organisations caritatives présentes dans les camps de Goma avaient récemment dénoncé la terreur que font régner les miliciens hutus et les anciens membres des Forces armées rwan-daises (FAR) dans les camps où ils détournent les aides alimentaires.

Ces incidents ont coïncidé avec la tenue, samedi et dimanche, d’un sommet réunissant les chefs d’Etat du Zaïre, du Rwanda et du Burundi, pour faire le point sur la situation dans les camps de réfugiés établis au Zaïre. Selon la radio zaïroise, les chefs d’Etat de ces trois pays qui forment la Communauté économique des pays des grands lacs (CEPGL)se sont attachés «à la recherche de la paix au Rwanda et au Burundi» et ont projeté de créer des zones de sécurité au Rwanda sous le contrôle des Nations unies.

Déjà le 24 octobre, le Zaïre, le Rwanda et le HCR avaient signé des accords tripartites prévoyant notamment le rapatriement des réfugiés sur la base du volontariat et leur prise en charge dans des centres d’accueil sur le territoire rwandais. Selon les milieux gouvernementaux zaïrois, la partie rwandaise n’aurait toujours pas désigné les membres de sa délégation devant faire partie de la sous-commission chargée des rapatriements. (AFP)

Advertisements
Categories: Rwanda, Zaïre
  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: